Docteur Dupriez Marie Helène, Laser, épilation, rajeunissement, couperose, angiome, médecine esthétique, phlébologie, angiologie, angiologue, phlébologue, sclérose, phlébo, Yvelines, 78, saint-germain en laye, st germain en laye, Versaille, le chesnay, marly le roi, chambourcy, noisy en yveli, saint nom la breteche, marly le roy, saint Poissy, Sartrouville, Houilles, Carriere sous poissy, Mantes, Cormeilles en Parisis, Cergy pontoise, Paris

Phlébologie médicale et esthétique

Parce que vos jambes le valent bien...


La maladie veineuse est une maladie chronique et évolutive favorisée par l’hérédité, mais aussi le mode de vie, l’âge, les grossesses…
Les varicosités sont fréquentes et responsables d’une gêne esthétique.

Historiquement, la sclérose est utilisée pour le traitement de ces varicosités.
Aujourd’hui le laser permet de repousser les limites de traitements; quelque soit leur couleur, leur calibre, la couleur de la peau, le laser Nd YAG permet un traitement complet des varicosités, durable et sans complication.

Au préalable, un bilan clinique et un bilan échodoppler veineux fera l’état des lieux du réseau veineux.
En effet, les varicosités peuvent être isolées, mais elles peuvent aussi être alimentées par des varices (pas toujours visibles à l’oeil).
En fonction de ce bilan, le médecin vous proposera la stratégie thérapeutique adaptée à votre cas : sclérose échoguidée à la mousse ou chirurgie pour les varices, sclérose et/ou laser pour les varicosités.


Le laser Nd-Yag est le laser de référence dans le traitement des varicosités.
Le faisceau laser est absorbé au niveau de l‘hémoglobine du vaisseau, puis transformé en chaleur qui détruit alors le vaisseau sans léser la peau.
Il permet de traiter à la fois les vaisseaux rouges et les vaisseaux bleus.
Le laser sera utilisé soit pour l’ensemble des vaisseaux, soit en fin de traitement pour les plus petits d’entre eux. Il est aussi intéressant en cas de contre indication à la sclérose (trouble de la coagulation, localisation à la cheville ou au pied), en cas de phobie des aiguilles, ou d’échec de la sclérose.

Un cas particulier : le syndrome des chaussettes rouges (très fin réseau de vaisseaux rouges disposés en forme de chaussette) sera traité par le laser KTP.

Après la séance laser, les suites sont simples; il n’y a pas d’ecchymoses, mais parfois quelques rougeurs pendant les heures qui suivent.

up down